Archives pour la catégorie A la une

Les rayons de soleil

Couleur ou noir et blanc?

Ah! Cruel dilemme que d’avoir à choisir entre la couleur et le noir et blanc!
Avec un peu d’habitude, on arrive souvent à se décider sans difficulté. Mais il y a et il y aura toujours des photos qui proposent des ambiances radicalement différentes suivant notre choix! A partir de ce moment, c’est notre vision subjective qui entre en jeu! C’est pour ça que je dis que les photographes sont des menteurs! En prenant cette photo, je voulais juste faire ressortir les rayons du soleil…, mais pour l’ambiance, qu’auriez vous choisi?


Goya

La tête dans les nuages.


La statue sous la pluie

C’est difficile de photographier une statue. D’abord, tout le monde l’a déjà fait, c’est donc dur de faire dans l’original. Ensuite, la statue étant par essence immobile, on a du mal à en faire une image vivante.  Ou alors, il faut trouver un sens, une histoire pour faire cette photo… Il pleuvait ce jour là à Bordeaux. J’étais en train d’ouvrir mon parapluie quand j’ai vu la goutte qui pendait au nez de  Francisco Goya, le peintre et graveur espagnol. Je me suis dit qu’il ne faisait même pas un temps à mettre une statue dehors!

Le labyrinthe

Les portes de l’inframonde.

J’ai trouvé cette œuvre au fond d’une carrière de pierre en périphérie d’Angoulême. Je ne sais pas ce que recherchait l’artiste. J’y vois pour ma part une belle allégorie de notre vie. Une vie à errer dans les dédales d’un labyrinthe qui se terminera finalement au fond d’un trou. Pas très gai tout ça!

Labyrinthe

Quand au fond du trou, à vous de choisir ce que vous allez y trouver!


Labyrinthe

tag

Non, rien de rien…

Les friches industrielles fascinent les photographes. Je ne sais pas pourquoi. Peut être un peu de nostalgie? Ou bien la recherche d’une certaine forme de poésie?
Moi, c’est pas que j’aime pas, c’est juste que j’ai un peu peur d’y faire une mauvaise rencontre! A l’évidence, ces bâtiments ne sont pas aussi abandonnés qu’ils le laissent croire! Et même si les paroles d’Édith Piaf n’ont pas été écrites sur ce mur par de dangereux gangsters, je reste méfiant!


friche

Le Teich

Virée suedoise

Ah! la Suède, ses villages typiques, ses côtes, Stockholm, Malmö, les iles Lofoten… Moi ça me fait rêver. Je voudrais bien y faire un tour. J’ai regardé mon compte en banque, et je me suis dit, « n’y penses même pas! » Pour l’instant, je me contenterai de visiter la Suède sur le web ou en allant chez Ikéa!
Pour me consoler, j’ai profité du soleil de ces derniers jours pour faire un peu de vélo sur le bassin d’Arcächøn. C’est moins cher et moins loin! Et en même temps, bizarrement, ça ressemble un peu à l’image que je je me faisais de la Suède! Vous ne trouvez pas?

  • Maisons typiques suédøises

  • suede

  • Maisøn sur pilotis (il me semble l’avoir déjà vue dans un magazine! (Ikea?)


suede

Le nombril

La saison des photos

Y a t il une saison pour faire des photos? Peut être…
Avec les beaux jours qui reviennent, nos appareils photos vont ressortir! ça va être plus facile; il y aura plus de sujets, plus de lumière… Mais finalement, je crois qu’il faut simplement regarder autour de soi. Tout d’un coup, on se rend compte que la saison ne fait pas tout! Regardez par exemple ce qu’on peut faire quand il neige! C’est super chaud la neige!

  • Ne serait ce pas un nombril?

  • le-nombril

  • A vous de voir, mais je ne vois dans ces rondeurs qu’une paire de fesses

  • les-fesses

  • Plus fort, non pas une, mais deux paires de fesses!!


les-fesses

Sakura

Sakura


Fleurs de Cerisier

Sakura est le nom japonais des cerisiers ornementaux du Japon.

Le sakura a toujours été un symbole de beauté éphémère au Japon et est étroitement associé aux samouraïs et aux bushi. La vie était considérée comme belle et courte, un peu comme une fleur de cerisier.

J’ai à peine vu les fleurs de cerisier, avril est là,… bientôt l’été. La vie est bien courte. Pour ce qui est d’être belle… demandez aux japonais.