Archives du mot-clé crise

Je reprendrais bien une tranche de pandémie

virus
Tiens, ça y est, la planète est sauvée! Aux infos nationales, la grippe A n’a plus la côte! La crise vient de revenir en force au premier plan! Un peu curieux de nature, je me suis demandé si on ne s’était pas un peu moqué de nous en faisant beaucoup de bruit pour rien.
Pour en juger, moi qui ne suis pas mathématicien, je voudrais rappeler quelques chiffres concernant les maladies les plus meurtrières histoire de faire une comparaison (1)

Six groupes de maladies qui représentent à elles seules 90% des décès par infection dans le monde :

  1. Sida 3,1 millions de décès en 2004
  2. Maladies respiratoires aiguës bactériennes (pneumocoques) et virales (grippe, virus respiratoire syncitial) 3 millions de décès par an
  3. Maladies diarrhéiques (rotavirus, shigellose, Escherichia coli pathogènes, choléra, fièvre typhoïde) 2,5 millions de décès par an
  4. Tuberculose Près de 2 millions de décès par an et 8 à 80% des cas, selon les pays, liés à l’épidémie de Sida.
  5. Paludisme plus d’1 million de décès par an et 300 à 500 milllions cas cliniques annuels
  6. Rougeole 750 000 décès par an, alors qu’il existe un vaccin qui pourrait prévenir cette mortalité…

Et la grippe me direz vous? pas la mexicaine, la notre, celle qu’on attrape tous les hivers : Eh bien, le nombre de cas annuels est variable selon les saisons. L’hiver 1999-2000, une épidémie intense a entraîné 8,8 millions de cas ; l’hiver 2003-2004, la grippe a touché 2,9 millions de personnes en France en 10 mois d’après le Groupe d’Etudes et d’Intervention dur la Grippe (GEIG). En moyenne, on estime à environ 1500 à 2000 le nombre de décès par an (source : CNR* de la Grippe France-Nord, Institut Pasteur).

Alors, quand l’OMS appelle à ne pas baisser la garde face à la grippe A, on a comme un doute. Forcément, les chiffres donnent le tournis, il y a eu déjà 27 morts dont 26 rien qu’au Mexique!!!

  1. Sources de l’institut Pasteur []

Vous avez dit crise?

    Wouah la crise!
    Pas un jour, pas une émission, sans que le mot « crise » ne soit prononcé. Cela devient vraiment impressionnant. Je m’interroge sur l’utilité d’un tel bruit médiatique. Parce que, si l’on y regarde bien, jamais les français n’ont placé autant d’argent sur leur livret A. Il est toujours aussi difficile de trouver une location de vacances. Les professionnels de la montagne ont le sourire aux lèvres tant le mot « or blanc » est d’actualité! Alors, si le mot crise, c’est juste pour dire que les démunis le seront encore plus, c’est pas la peine de faire du bruit, je ne vois pas là pas de grandes nouveautés!

[quote|id=63][quote|id=65][quote|id=66]