Archives du mot-clé grippe

Et si j’avais la grippe?

j’ai du prendre froid! Je me suis enrhumé! Je ne sais pas si je dois signaler mon cas aux autorités sanitaires, vu que finalement, ça pourrait être les premiers symptômes d’un truc super grave! Moi, je fais comme tout le monde, je regarde désespérément les pub pour me soigner, mais ils ne parlent pas du rhume. Je suis désemparé!
La grippe A continue à circuler (la sournoise), elle ne s’est pas encore arrêtée. Je suis resté dans ses courants d’airs.

Actualités sur la nouvelle grippe A/H1N1

Grippe A/H1N1 : Bulletin épidémiologique : point au 20 octobre 2009, 11h

En France métropolitaine, le virus A (H1N1) 2009 continue à circuler. Le recours aux soins en médecine de ville pour grippe clinique et infections respiratoires aiguës reste élevé mais stable. Ceci s’explique notamment par une circulation du virus A (H1N1) 2009 qui reste modérée, et celle d’autres virus respiratoires saisonniers non grippaux. source

Hoax ou information?

Hoax, veut dire canular en anglais. Il circule régulièrement sur la toile des informations pour la plupart invérifiables, fausses la plupart du temps.
Le problème avec internet, c’est qu’il arrive un moment où l’on ne sait plus faire la part des choses entre la vérité et la rumeur. Ne dit-on pas qu’ « il n’y a pas de fumée sans feu »? Par exemple: La grippe A doit-elle être rangée de quel côté? Mensonge ou vérité? Voici quelques titres (lus sur internet) qui permettent de s’interroger:

« Grippe A (H1N1) : l’OMS prévoit 2 milliards de malades »
« un fort ralentissement économique n’est pas exclu »
« Les enfants, cibles privilégiées du H1N1″
« Les femmes enceintes davantage exposées aux formes graves du H1N1″
« 94 millions de doses de vaccin pour la France »

La liste serait longue sur le sujet, d’autant que les autres médias ne sont pas en reste pour nous faire peur. Entre les comparaisons avec la grippe espagnole, les clips et manuels d’instructions pour savoir se moucher, les classifications de personnes à risques, on peut s’interroger et se demander à quoi sert toute cette agitation médiatique?
Un jour, je mourrais, c’est assez bien établi! Pour le reste, peut être aurais-je pris trop de boissons lactées dont on dit qu’elles sont cancérigènes, mangé trop ou pas assez de fruits et de légumes, ou bien me serais-je trop exposé au soleil? aurais-je attrapé une méningite à cause de la climatisation, ou trop exposé au wifi? Qui sait? peut être dans quelques instants mon Ipod explosera t’il dans ma poche et je deviendrais alors la première victime « officielle » de l’étrange coup de chaud qui frappe actuellement ces appareils! (uniquement en France, d’ailleurs)
Un jour je mourrais. Pour le reste, j’aimerais dire clairement que je m’en fous.

Je reprendrais bien une tranche de pandémie

virus
Tiens, ça y est, la planète est sauvée! Aux infos nationales, la grippe A n’a plus la côte! La crise vient de revenir en force au premier plan! Un peu curieux de nature, je me suis demandé si on ne s’était pas un peu moqué de nous en faisant beaucoup de bruit pour rien.
Pour en juger, moi qui ne suis pas mathématicien, je voudrais rappeler quelques chiffres concernant les maladies les plus meurtrières histoire de faire une comparaison (1)

Six groupes de maladies qui représentent à elles seules 90% des décès par infection dans le monde :

  1. Sida 3,1 millions de décès en 2004
  2. Maladies respiratoires aiguës bactériennes (pneumocoques) et virales (grippe, virus respiratoire syncitial) 3 millions de décès par an
  3. Maladies diarrhéiques (rotavirus, shigellose, Escherichia coli pathogènes, choléra, fièvre typhoïde) 2,5 millions de décès par an
  4. Tuberculose Près de 2 millions de décès par an et 8 à 80% des cas, selon les pays, liés à l’épidémie de Sida.
  5. Paludisme plus d’1 million de décès par an et 300 à 500 milllions cas cliniques annuels
  6. Rougeole 750 000 décès par an, alors qu’il existe un vaccin qui pourrait prévenir cette mortalité…

Et la grippe me direz vous? pas la mexicaine, la notre, celle qu’on attrape tous les hivers : Eh bien, le nombre de cas annuels est variable selon les saisons. L’hiver 1999-2000, une épidémie intense a entraîné 8,8 millions de cas ; l’hiver 2003-2004, la grippe a touché 2,9 millions de personnes en France en 10 mois d’après le Groupe d’Etudes et d’Intervention dur la Grippe (GEIG). En moyenne, on estime à environ 1500 à 2000 le nombre de décès par an (source : CNR* de la Grippe France-Nord, Institut Pasteur).

Alors, quand l’OMS appelle à ne pas baisser la garde face à la grippe A, on a comme un doute. Forcément, les chiffres donnent le tournis, il y a eu déjà 27 morts dont 26 rien qu’au Mexique!!!

  1. Sources de l’institut Pasteur []
cochon

Le porc de l’angoisse


grippe porcine

Je ne sais pas si le jeu de mot « Le porc de l’angoisse » a déjà été tenté, mais je l’aime bien! Notez que cela faisait quelque temps déjà que mon petit cochon (voir la photo) était dans le collimateur! On me disait: « La crise…, pouvoir d’achat…, ça va mal,… il va falloir t’en débarrasser ». Bon, j’avais du mal à me faire à cette idée. Mais, maintenant, avec la grippe porcine qui occupe la planète entière, j’aurais moins de scrupules. Du coup, mon cochonnet peut mourir. Qui s’en souciera? Ainsi va la vie, au gré des médias! :)
De quoi vous dégouter du porc!