Archives du mot-clé Photo

Il est temps de trier ses photos


les photographes du salon de l'auto

Je suis assez surpris de voir le nombre de photographes amateurs que je croise. Combien de millions de photos sont prises chaque jour? je n’en sais rien, mais c’est sûr, c’est phénoménal! Le hic, c’est qu’elles restent stockées dans un coin de votre ordinateur et qu’elles sont oubliées dès lors qu’on les a enregistrées! Personnellement, je fais entre 5000 et 6000 photos par an. J’ai donc un besoin impératif d’organiser mes photos. Comme je ne fais plus que des photos au format Raw, cela permet en plus de libérer un peu de place! J’avoue, je ne suis pas très sérieux dans ces domaines et je me laisse vite dépasser. Je profite donc des premiers froids pour « dépoussiérer » ma collection. J’utilise toujours Lightroom qui reste assez complet puisqu’il permet non seulement de classer mais également d’améliorer le traitement des photos.

On nous ment, on nous spolie!

C’est fou comme la qualité des appareils photos intégrés aux téléphones s’améliore! Et puis, c’est pratique! on peut faire des photos n’importe où. Tiens! par exemple, je suis parti faire des courses. Appréciez la photo que j’ai faite de mon gâteau préféré. La première image le montre au prix normal… 2.19€ pour 300g.


file-photo

La seconde met l’accent sur la version familiale avec un emballage vraisemblablement plus économique. Il y a moins de carton, donc c’est meilleur pour la planète, mais si c’est bon pour la planète, c’est beaucoup moins bon pour le porte monnaie: 6.30€ pour 600g soit 3.15€ pour 300g, ça fait une sacrée différence, pour ne pas dire plus!


file-photo

Je m’en fous, j’ai pris la version normale, mais si quelqu’un, un jour pouvait m’expliquer pourquoi une telle différence, qu’il me fasse signe!

Le filé en photo

J’ai eu la possibilité d’assister à une partie des courses du circuit des remparts d’Angoulême 2010. J’ai voulu réaliser à cette occasion des « filés », histoire de donner l’impression de vitesse d’un sujet en déplacement (C’est un truc utilisé fréquemment en photographie sportive.)
L’idée, c’est d’obtenir un sujet net sur un fond flou formant des lignes parallèles au sens de déplacement du sujet.


file-photo

La problématique:

Le sujet se déplace, il faut donc choisir une vitesse rapide pour qu’il soit net…
Le fond est statique. Si je veux qu’il soit flou, je dois choisir une vitesse lente et bouger mon appareil…

La solution:

Il faut choisir une vitesse lente et déplacer l’appareil latéralement pour que le fond soit flou. Mais pour que le sujet reste net; il n’y a que deux solutions :
1: Figer son mouvement au flash (technique délicate en raison de l’éloignement du sujet qui est supérieur à la portée du flash)
2: Suivre le sujet dans le viseur pendant son déplacement, tout en déclenchant, et en faisant attention à ne pas bouger l’appareil perpendiculairement au sens de déplacement.

La deuxième technique (suivre le sujet avec l’appareil pendant le déclenchement) demande beaucoup de pratique à la fois pour trouver la vitesse de prise de vue adaptée et acquérir la stabilité et la « fluidité » nécessaires car les photos sont généralement prises à main levée.

Les trucs impératifs

Repérez l’endroit où passera le sujet et où on vous voulez le photographier; se placer parallèlement à ce plan de prise de vue; sans bouger les jambes, se tourner vers l’endroit d’où vient le sujet; dès qu’il arrive, le suivre dans le viseur et déclencher au début de la zone de prise de vue repérée; continuer à suivre le sujet dans le viseur un peu après le déclenchement, toujours en tournant le buste, sans bouger les jambes. Le résultat donne des photos comme celles qui suivent!


file-photo


file-photo


file-photo

Bien choisir son objectif choisir pour une randonnée?

En randonnée, le plus compliqué est de ne pas trop se charger. Un sac à dos pour une rando en autonomie (avec tente et nourriture) atteint rapidement 20kg si l’on n’y prend garde! Dès lors, quel matériel choisir pour la photo?
Soit on opte pour un bridge, plus petit, moins lourd, soit on reste sur le choix d’un reflex. Dans ce cas, il est judicieux de bien choisir son objectif. Une expérience récente avec le Canon 18-55mm de base et un zoom 70-300 n’avait pas été très concluante (le fait de changer d’objectif devient vite laborieux). Pour cette sortie, j’ai choisi de prendre uniquement le Canon EFS18-135mm IS qui représente actuellement l’épine dorsale de mon équipement. En montagne, il est intéressant de posséder un grand angle, pour les incontournables ‘cartes postales’, et un zoom assez puissant pour s’arrêter sur les détails qui font partie du charme de la balade!

© Michel LEGER

Monument historique…ou presque.


tapisserie-gare-bordeaux

Aviez vous déjà vu cette tapisserie? Peu de gens à mon avis l’ont simplement remarquée! Elle ornait les murs du salon d’honneur de la gare de Bordeaux Saint Jean. Eh bien, vous n’aurez plus l’occasion de la voir! Les travaux d’aménagement du bâtiment vont la faire complètement disparaitre. Ce qui est comique, c’est que dans la même pièce, les boiseries, la cheminée et peut être le lustre) sont classés monuments historiques mais pas le reste! Dommage, j’aimais bien la réunion des petites armoiries de la ville de Bordeaux et du ‘M’ de la Compagnie du Midi.(1)

  1. l’ancienne compagnie privée de chemin de fer qui desservait la partie du sud-ouest de la France comprise entre la Garonne et les Pyrénées. []
IMG_3914

Le dernier Rom?

J’allais prendre le Tramway place des Quinconces hier matin à Bordeaux quand le son de l’accordéon m’a attiré. J’aime les musiciens de rue. J’aime l’accordéon. Peut être parce que cet instrument me rappelle mon enfance, et les origines italiennes de ma famille maternelle. Ce monsieur a accepté bien obligeamment que je le prenne en photo. Il ne parlait pas bien le français, c’était peut être un Rom, qui sait?


rom-musicien