Archives du mot-clé photographe

izis- Photo des quais de seine-env1950

Exposition IZIS à PARIS, 2010

quais-de-seine

Ah heureux parisiens! Voilà une belle exposition à ne pas manquer à la mairie de Paris jusqu’au 29 mai: « Izis, Paris des rêves ». Cette exposition s’attache surtout à la période parisienne de l’artiste. Le Paris populaire, sensuel, graphique de l’après-guerre. Le « Paris des rêves » d’Izis, c’est un Paris idyllique, mais en même temps atemporel et lointain. Les sujets sont toujours pris de loin, de dos, le regard vague, quand ils ne sont pas endormis.
Son œuvre est imprégnée d’une certaine tristesse. Peut être est-ce pour cela qu’on qualifie Izis de photographe humaniste.
Toutes les infos sur le site de la mairie de Paris

A Paris en vélo

Photographe?

Je l’avoue encore une fois, mes chemins sont des chemins d’ignorance. Je suis autodidacte. Je ne connais pas les bases de la photo. Je ne connais pas les grands photographes ni leur œuvre. Mon académie à moi, elle est dans la rue, elle est dans mon viseur.
Il y a différentes façons de faire de la photo. J’ai la mienne. Je photographie beaucoup, j’y trouve mon plaisir. J’essaie de traduire au mieux ce que je vois. C’est à peu près tout!
La retouche d’images est en train de prendre un peu plus d’ampleur dans ce que je fais. J’utilise pour cela Lightroom d’Adobe , pour ses possibilités immenses. Au temps de l’argentique, les gens ne jouaient-ils pas avec les bains, il n’y a guère de différence). Cela permet de donner un sens différent à la photo, et je crois que cela fait aussi partie du travail d’un photographe. Photographe? Le terme est peut être pompeux, tant le nombre de pratiquants a explosé depuis l’avènement du numérique, mais à moins de créer un néologisme approprié, je n’en connais pas d’autre. Il n’en reste pas moins vrai qu’une photo, c’est d’abord être au bon moment, au bon endroit. Regardez la photo qui suit. Pas de recadrage, pas de mise en scène, et pourtant, je trouve que c’est une bonne photo!


Paris en vélo

Doisneau

Rien de nouveau!

Doisneau

Début d’année en forme d’hommage, avec la photo de ces deux touristes devant d’autres photos, celles de Robert Doisneau. Jamais démodé ce Robert, je dirais même qu’il n’a jamais été si moderne. Le monde devient noir et blanc, avec tout au plus des nuances de gris!
Ou alors, peut être est-ce que je vieillis? J’en profite pour vous souhaiter plein de bonnes choses pour l’année 2010, réaliser ce qui vous tient à cœur, gagner plus,… non! j’arrête là, je ne suis pas un homme politique!

robertfrank

Robert Frank

Robert Franck

Pour tout vous dire, je n’ai pas étudié la photographie. Je ne suis pas très cultivé dans le domaine des grands photographes. Internet est une mine d’or pour rattraper le temps perdu. Mais il y a aussi les livres! C’est comme ça que, au hasard d’un étalage de livres, j’ai découvert Robert Frank, . Ses photos m’ont touché d’une façon incroyable, presque violente! Robert Frank fait de la photographie documentaire, comme ça, au quotidien, mais sous cette banalité apparente, que de poésie! Il photographie la vie!!! Ses compositions sont sublimes, souvent dérangeantes. Elles ne peuvent pas en tous cas laisser insensibles. Découvrez cet artiste sans tarder!
J’ai trouvé un lien assez exhaustif sur la carrière de Robert Frank, c’est « par ici ».

Expo Demarchelier

exposition demarchelier 2009 Jusqu’au 4 janvier 2009, se tient au Petit Palais, musée des Beaux-Arts de la Ville de Paris, une exposition dédiée à Patrick Demarchelier. on peut y admirer plus de 400 de ses clichés au milieu des œuvres picturales du musée.

Vous ne connaissez pas cet homme? C’est pourtant un des photographes de mode le plus connu! Français vivant à New York, cela fait maintenant trente ans qu’il fait de la photo. Vous avez forcément vu un jour où l’autre une de ses photos!

Allez juger de tout son art sur son site, c’est ICI . Il y a un nombre incalculable de clichés qui retracent sa carrière. Vous allez y passer du temps! Moi, je le rajoute tout de suite à mes liens favoris!

jeanloup sieff

Jeanloup SIEFF

[singlepic=438,320,240,web20,left]« Je ne crois pas en Dieu, mais les femmes pourraient être la preuve de son existence, et la photographie le moyen de l’exprimer ». Cette déclaration de JeanLoup Sieff date de 1969. Jean Loup adorait les femmes, leur corps leurs seins et surtout leur derrière. Deux de ses livres leur avait été consacrés. Le premier « Derrières postérieurs à mai 1968. Le second : Hommage à 93 derrières choisis pour leurs qualités plastiques, intellectuelles ou morales ». Dans ce dernier, il écrivait : « C’est la partie du corps la plus émouvante (chez les dames s’entend), faite de rondeur et de promesses, c’est celle qui se souvient, qui est tournée vers le passé alors que nous allons inexorablement de l’avant. » il y a les derrières rares, élégants, aristocratiques, qui dépassent leur fonction, la subliment, deviennent objets d’art, chefs d’œuvres, miracles de la nature permettant de retrouver la foi originelle en une femme à l’image de Dieu. Dandy provocateur, farouchement individualiste, Jeanloup Sieff jouit toujours d’un statut à part. il aimait les répétitions immuables, les voitures de sport anglaises, sa maison-retraite de Normandie, les contrepèteries, les calembours et les horribles jeux de mots. Il était fou de Guitry, de Brel, et de Perec. Il avait été un séducteur déchainé. Toutes les mannequins étaient prévenues par leurs agences : « Si Jeanloup tourne une mèche de cheveux dans ses doigts, sachez qu’il est intéressé par vous. »Sieff tournait souvent une mèche de cheveux.

Pourtant, au travers des photos qu’il a publiées, pas de vulgarité! Que du beau, que du bon! Que vous soyez amoureux des belles choses, que vous aimiez la belle photo, découvrez ou redécouvrez l’oeuvre de SIEFF! Si vous ne connaissez pas encore ce photographe, je vous encourage au moins à aller voir son site officiel!

Un jour de 1999, il rencontra un cancer. Alors pudique, élégants et toujours provocateur, il intitula son dernier livre « faites comme si je n’étais pas là ». Il mourut le 20 septembre 2000.

Le site officiel de Jeanloup SIEFF